Understanding Climate History – Dr. Jean Jouzel, IPCC Vice President

This month of October, Nicolas Beaumont and Maxime Riché photographed Dr. Jean Jouzel, the famous French climatologist and glaciologist, well known for his research on paleoclimatology. Vice President of the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) since 2002, he received collectively the Nobel Peace Prize with the IPCC in 2007. His research work has allowed to reconstruct the history of climate on a scale never attained before, thus increasing the understanding of human-induced climate change.

He carries out his research activities from the French Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) in Saclay, near Paris.

Photos and Video by Nicolas Beaumont. © Nicolas Beaumont and Climate Heroes.

2 replies
  1. GUILLON Olivier
    GUILLON Olivier says:

    Bonjour Dr. Jouzel,

    Je ne suis qu’un ingénieur ( ex ELF et TOTAL Prof. Associés) à la retraite. Je m’intéresse aux travaux du GIEC, avec un brin de scepticisme surtout pour ce qui concerne les prédictions :Je travaillais dans les prévisions de production des gisements de Pétrole et je sais combien il est difficile de “caler” un modèle puis de prédire son comportement ; Ceci étant délicat avec un système d’équations linéaires ( Equations de Darcy), cela le sera d’autant plus avec un système non-linéaire…
    Mais la question que je me pose concerne la prise en compte, dans les mesures de températures, des capacités thermiques relatives des Océans et de l’atmosphère. Le rapport est à première vue de 1400 ( Mcp Océans/ mcp Atmosphère).
    D’autant plus que la période de la circulation océanique est de l’ordre du millier d’années.
    Que signifie la température moyenne de la terre si l’on ne prend pas en compte la capacités calorifique du système terre dans son ensemble?
    J’ai bien conscience que les modèles climatiques tiennent compte des relations atmosphères/ océans. Je ne parle ici que des mesures. Depuis quelques années les mesures de températures des océans sont prises à diverse profondeurs mais comment interviennent -elles dans les mesures de température de la terre rapportées par le GIEC?
    Je serais sincèrement heureux de votre sentiment sur cette question.
    Sincèrement,
    Olivier Guillon

    Reply
    • Max
      Max says:

      Bonjour Olivier, merci pour votre commentaire. N’étant pas nous-mêmes des spécialistes de la question, nous allons devoir faire remonter votre question et vous tenir au courant. Merci néanmoins pour cette remarque !

      Reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.